Club d'Echecs Erstein Echecs Erstein

Menu
Liens
 C.E.Bas-Rhin
 C.E.Haut-Rhin
 Fédération Francaise d'Echecs
 Ligue d'Alsace des Echecs

Les ouvertures 

 

Introduction

Les ouvertures prennent une place importante dans le jeu d'Echecs, dans la mesure où une partie peut se perdre ou se gagner si le début de partie de l'un des deux joueurs est très mauvais. Mais s'ils ne font pas d'erreurs, la partie aboutit normalement à un certain équilibre des forces (ne pas confondre avec symétrie), ainsi qu'un équilibre entre les possibilités futures des deux camps. Théoriquement, il n'y a pas moyen de prendre l'avantage dans l'ouverture si les deux joueurs jouent correctement !
Il est donc primordial pour n'importe quel joueur voulant progresser de connaitre les bases théoriques des ouvertures. Attention toutefois, la pire des méthodes (qui est souvent la plus tentante) est de retenir toutes les variantes par coeur, alors que la meilleure est de les comprendre. Chaque ouverture part d'un esprit qui lui est propre, il n'y en a pas de plus fortes que d'autres. N'adoptez donc pas une ouverture uniquement parce que Kasparov l'a joué mais choisissez en plutôt une qui corresponde à votre tempérament à vous.

 

Les bases théoriques

 

Les différents types d'ouvertures

  1. Les débuts ouverts (1. e4 e5)
  2. Les débuts semi-ouverts (1. e4, puis un coup noir autre que e5)
  3. Les débuts fermés (1. d4 d5)
  4. Les débuts semi-fermés (1. d4, puis un coup noir autre que d5)
  5. Les débuts de flanc (Le premier coup blanc n'est ni d4 ni e4)

 

 

Format imprimable